Samsung détrôné par Vivo en Inde

Samsung détrôné par Vivo en Inde

C’est le bilan du premier trimestre de l’année 2020. D’après les chiffres du cabinet Canalys, le géant coréen passe en troisième position sur le marché des smartphones, dépassé par ses concurrents Vivo et Xiaomi.

Selon les mêmes données, Vivo a vendu 6,7 millions d’unités en début d’années, lui faisant empocher 19,9 % du marché, tandis que Samsung n’en a expédié que 6,3millions soit 18,9 % du marché. Xiaomi, quant à eux, occupent toujours (et de loin) la première place sur le podium avec 10,3 millions d’unités vendues, soit 30,6 % du marché entre janvier et mars 2020, marché des pièces détachées de smartphone exclus.

Une bonne nouvelle pour Vivo

La marque de smartphones chinois Vivo voit dans cette affaire une grande opportunité de conquête du marché dans ce pays. En effet, Samsung est un géant dans le milieu, et être capable de lui passer devant est un bon signal de réussite pour l’avenir.

D’autant que l’Inde est le deuxième marché Mondial en volume dans le secteur de la téléphonie. De quoi espérer conquérir le monde !

Les smartphones chinois de plus en plus prisés

Les chiffres de vente des smartphones chinois en Inde se sont littéralement envolés en à peine un an. En effet, Vivo, qui est une filiale de BBK electronic, n’est pas la seule à avoir vu la courbe de ses ventes monter de manière spectaculaire. En 4ème place sur le podium du marché indien, on trouve Realme avec 11,7 % des parts et plus de 4,5 millions de ventes, suivie par une autre filiale chinoise, Oppo, qui s’installe en 5eme position.

Pour information l’an dernier à la même période, Realme n’obtenait pas plus de 4,5 % des parts. Elles ont donc quasiment doublé cette année.

Si on fait un petit état des lieu du marché actuel, on remarque que dans les 5 premières places, il y a 4 filiales de smarphones chinois, et seul Samsung y figure en 3eme position. Elles comptent à elles seules plus de 40 % des parts de marché, ce qui est colossale.

Attention tout de même à ne pas crier victoire trop tôt

La crise sanitaire du Covid-19 pourrait avoir pour effet d’infléchir cette courbe croissante.D’une part parce que la production chinoise a nettement baissée, mais aussi parce que les frontières ne sont plus aussi librement ouvertes qu’avant. De plus, les indiens pourraient fortement revoir leurs modes de consommation suite à une crise économique sans précédent dans le pays tout comme dans le reste du monde.

Tout n’est donc pas gagné pour Vivo, et il reste des preuves à faire sur le long terme pour séduire les acheteurs de smartphone. Par ailleurs, même si la marque a fortement gagné en popularité en Inde, il n’est pas dit que cela soit le cas partout dans le monde. Il faudra surveiller les chiffres de près pour savoir si un jour, les smartphones made in China seront plus populaires que les géants déjà bien installés dans le cœur des consommateurs.

A voir aussi :

le-seo.com : agence de référencement au Maroc

La Depeche TECH : Webzine High-Tech